Coronavirus : les exportations chinoises plongent de 17,2% en janvier-février

- Avec AFP

Coronavirus : les exportations chinoises plongent de 17,2% en janvier-février© MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA Source: AFP
Des containers sont déchargés au port de Los Angeles en provenance de Taipei (image d'illustration).

La Chine a vu ses exportations s'effondrer de 17,2% sur un an en janvier-février. Elles ont été plombées par l'épidémie due au nouveau coronavirus qui a paralysé l'activité du pays, ont annoncé les douanes chinoises le 7 mars.

La chute des exportations de 17,2% en janvier-février représente sur un an la plus forte baisse pour le géant asiatique depuis février 2019, en pleine guerre commerciale avec les Etats-Unis. Elle est plus marquée que le plongeon de 16,2% anticipé en moyenne par les économistes sondés par l'agence Bloomberg.

Les longues vacances du Nouvel an lunaire, qui tombait le 25 janvier, ont été prolongées jusqu'au 10 février dans la majeure partie du pays pour tenter d'enrayer l'épidémie. Mais la reprise de l'activité est restée ensuite très parcellaire, la plupart des usines éprouvant les plus grandes peines à redémarrer leur production.

Des mesures drastiques de quarantaine et des restrictions persistantes de circulation compliquent le retour des ouvriers et bouleversent les chaînes d'approvisionnement, tandis que le transport des marchandises reste extrêmement perturbé.

De même, signe de l'affaiblissement de la demande dans le pays, alors que nombre d'usines sont restées quasiment à l'arrêt en février et les consommateurs calfeutrés chez eux, les importations chinoises ont reculé de 4% en un an sur les deux premiers mois de l'année, ont ajouté les douanes.

Dans ce contexte, l’excédent commercial de la Chine avec les Etats-Unis s'est logiquement contracté de 40% sur un an pour la période de janvier-février, en raison de l'effondrement des exportations du géant asiatique, ont précisé les douanes chinoises ce 7 mars.

L'excédent du commerce extérieur chinois avec les Etats-Unis, objet du courroux de l'administration Trump et au cœur de la guerre douanière entre les deux puissances, est tombé à 25,4 milliards de dollars (22,5 milliards d'euros) sur la période cumulée des deux premiers mois de l'année, contre 42 milliards de dollars (37 milliards d'euros) pour la même période de 2019.

Lire aussi : Les bourses plongent, l'économie mondiale panique face à la propagation du coronavirus

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»