La monnaie locale eusko prospère au Pays basque (REPORTAGE)

La monnaie locale eusko prospère au Pays basque (REPORTAGE)© RT France
Affiche faisant la promotion de l'eusko, la monnaie locale du Pays basque.
Suivez RT France surTelegram

En France, il existe plusieurs dizaines de monnaies locales et leur nombre ne fait qu'augmenter. Des monnaies qui ne comptent généralement que quelques centaines d’utilisateurs – mais pas l'eusko, cette monnaie qui a le vent en poupe au Pays basque.

L’eusko, une monnaie utilisée dans le Pays basque depuis 2013, a le vent en poupe : plus de 1,5 million de coupures circulent désormais dans la région à cheval sur l'Espagne et la France. Elle-même devenue en 2018, la première monnaie alternative d’Europe. 

Pour ses adeptes, son utilisation aux dépens de l’euro permet de promouvoir l’économie locale : «Quand on paye en monnaie locale, le commerçant va devoir la réutiliser auprès d’autres entreprises […] qui ont leur siège social sur le territoire [du Pays basque]», explique à RT France Dante Edme-Sanjurjo, le cofondateur de l’association Euskal Moneta, chargée d’émettre cette monnaie locale. Un argument qui séduit de nombreux habitants de la région. 

Le change est simple : un eusko égale un euro. Il suffit d'une faible cotisation annuelle, et l'on peut ouvrir un compte crédité en eusko, payer en billets d'eusko ou avec son «euskokart» dans tous les magasins adhérents.

L'association 1901 Euskal Moneta, reverse tous les euros changés en eusko dans le financement de projets écologiques ou paysans, de commerces de proximité, d'associations et collectivités publiques ou encore dans la défense de la langue basque.

Comme l'indique le site du ministère français de l'Economie, «la loi du 31 juillet 2014 relative à l'économie sociale et solidaire a donné une base légale aux monnaies locales complémentaires». Une monnaie locale «ne peut être utilisée que sur un territoire restreint» et ne concerne «qu’un éventail réduit de biens et services». «Elle est mise en place par une association qui en assure la gestion avec l'aide d'un établissement financier. On ne peut payer avec la monnaie locale que certaines marchandises».

Lire aussi : Pourquoi la cryptomonnaie Libra de Facebook pourrait ne pas voir le jour

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix