Plusieurs vins américains impropres à la consommation en Russie

Capture d'écran de atodmagazine.com
Capture d'écran de atodmagazine.com

Le Service fédéral russe de surveillance de la protection des droits des consommateurs (Rospotrebnadzor) a officiellement mis à l’index sur son site internet plusieurs vins américains dans lesquels des substances dangereuses ont été découvertes.

«Des violations des exigences légales pour le bien-être sanitaire et épidémiologique de la population ont été constatées dans les produits alcoolisés suivants : le vin rouge sec «Geyser Peak Merlot» (producteur «Geyser Peak Winery»), le vin blanc doux «Crane Lake Moscato» (producteur «Crane Lake Cellars»)», le vin blanc demi-sec «Gnarly Head Chardonnay» (producteur «Delicato Family Vineyards»)», affirme le communique de Rospotrebnadzor.

Au terme de l’analyse, une teneur trop élevées en phtalates a été constatée dans le vin «Gnarly Head Chardonnay», tandis que dans les vins «Geyser Peak Merlot» et «Crane Lake «Moscato», on a découvert un phtalate et un pesticide, le bifenezate, «dans une concentration qui dépasse des normes établies».

Selon Rospotrebnadzor, un phtalate, utilisé pour la lutte contre des tiques phytophages, pourrait provoquer des maladies du système nerveux, du système endocrinien, aussi bien que le cancer et une infertilité chez les hommes, comme chez les femmes.

En août 2014, Rospotrebnadzor avait déjà découvert un phtalate dans un bourbon américain, le «Kentucky Gentleman». Le même mois, la filiale du service fédéral russe de surveillance dans la région de Sverdlovsk avait indiqué que des substances allergènes avaient été découvertes dans un autre bourbon américain, le «Jack Daniel’s Tennessee».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales