Dur-dur d'être étudiant : le coût de la rentrée en hausse cette année encore

La rentrée 2015 sera encore plus chère pour les étudiants que l'année passée© Vincent Kessler Source: Reuters
La rentrée 2015 sera encore plus chère pour les étudiants que l'année passée

L'Unef dénonce une rentrée encore plus onéreuse que l'année passée, en hausse de 1,1% soit quatre fois le coût de l'inflation. Le syndicat étudiant déplore également l'absence de mesures pour soutenir le pouvoir d'achat des étudiants.

Selon l'Unef, depuis le début du quinquennat, le coût de la vie des étudiants a augmenté de 8,4%. Et la rentrée 2015 ne fait exception, puisqu'elle sera encore plus chère que celle de l'année passée, + 1,1%, soit quatre fois l'inflation. 

«Il ne serait pas acceptable que, au nom de l'austérité budgétaire, la rentrée 2015 soit la première du quinquennat sans mesure pour soutenir le pouvoir d'achat étudiant» s'insurge ainsi le syndicat étudiant.

Faute d'une aide parentale suffisante, la moitié des étudiants français sont désormais obligés de travailler pour assumer en partie le coût de leurs études note ainsi l'Unef dans son rapport annuel, évoquant une «précarisation» des jeunes.

Le syndicat pointe ainsi la hausse constante des loyers (notamment en province car Paris bénéficie maintenant d'un encadrement des loyers), +6,6 % au Havre ou +2,6% à Nancy, et des abonnements de transports en commun. Par ailleurs, les jeunes ont dû faire face à une forte augmentation des tarifs EDF (+7%) et de ceux de la sécurité sociale (+0,9%) et des tickets U pour manger (+1,6%).

Bref, selon l'Unef, le coût de la vie pour un étudiant ayant son propre logement atteint désormais 800 euros par mois en moyenne. Un montant qui correspond à 48% du revenu médian français ! 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales