Pour Poutine, Donald Trump est responsable de l'envolée des cours du brut

Pour Poutine, Donald Trump est responsable de l'envolée des cours du brut Source: Sputnik
Le 3 octobre à Moscou, Vladimir Poutine sert la main de Ryan Chilcote présentateur du réseau de télévision publique américaine PBS, entouré (g.) de Francesco Starace, président du groupe énergétique italien Enel et (d.) de Khaled A. al-Faleh, ministre saoudien de l’Energie.

A Moscou qui accueille la Semaine russe de l’énergie, le président russe a révélé son cours optimal pour le pétrole. Il a aussi imputé à la politique extérieure des Etats-Unis la responsabilité des cours de plus en plus élevés.

«Un prix de 65 à 75 dollars nous conviendrait. Cela serait tout à fait normal pour garantir l’activité des compagnies énergétiques tout en permettant l’investissement», a déclaré le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, le 3 octobre, en séance plénière de la Semaine russe de l’énergie qui a lieu actuellement à Moscou.  

Les prix élevés du pétrole, qui ont atteint le jour même, pour les contrats à terme de Brent, près de 85 dollars le baril, ont été un des principaux sujets abordés par le président. Dix jours auparavant, ils avaient déjà atteint 81 dollars au moment où, lors d’un sommet à Alger, les membres de l’Opep et dix autres pays producteurs – dont la Russie – avaient refusé de satisfaire la demande pressante de Donald Trump d’augmenter «immédiatement» leur production pour contenir les prix.

Depuis Moscou, Vladimir Poutine a bien voulu convenir, comme s’en plaint le président des Etats-Unis, que les prix étaient élevés «dans une certaine mesure». Mais il a nié que l’accord signé fin 2016 entre l’Opep et dix pays producteurs non membres dont la Russie soit la cause de ce renchérissement. Selon des propos rapportés par l’agence TASS, le président russe a estimé qu’il était plutôt «le résultat de circonstances largement extérieures».

Vladimir Poutine a même directement mis en cause l’administration américaine déclarant : «Disons-le franchement, le prix du pétrole est en grande partie le résultat des activités de l’administration américaine actuelle […] Ce à quoi il faut s'attendre en raison des sanctions imposées à l’Iran, des problèmes politiques au Venezuela et de ce qui se passe en Libye. C’est le résultat d’une politique irresponsable qui a un impact direct sur l’économie mondiale. 

Si vous voulez trouver le responsable de la hausse des prix, Donald, vous devez regarder dans la glace

Enfin, revenant sur sa rencontre avec le président des Etats-Unis Donald Trump à Helsinki en Finlande en juillet dernier, a président a ironisé : «Nous avons eu une très bonne réunion  […] Cependant, si nous avions soulevé la question dont nous discutons maintenant, je lui dirais : si vous voulez trouver le responsable de la hausse des prix, Donald, vous devez regarder dans la glace.»

Lire aussi : Iran : les Européens vont instaurer un système de troc pour contourner les sanctions américaines

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter