Budget : Philippe annonce la fin de l'indexation des retraites et des allocations sur l'inflation

Budget : Philippe annonce la fin de l'indexation des retraites et des allocations sur l'inflation© Geoffroy Van Der Hasselt Source: AFP
Edouard Philippe dans la cour de l'Elysée, le 3 août 2018 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Encouragée par Bruxelles à «assainir» ses dépenses, la France s'apprête à effectuer de nouvelles coupes budgétaires. Edouard Philippe a notamment annoncé la fin de l'indexation des retraites et de certaines allocations sur l'inflation.

Dans un entretien publié ce 26 août dans les colonnes du Journal du Dimanche (JDD), le Premier ministre Edouard Philippe a présenté des mesures chocs du budget 2019. Le chef du gouvernement a, entre autres, annoncé la fin de l'indexation des pensions de retraite et des allocations sur l'inflation.

S'il a affirmé qu'aucune de ces allocations ne serait réduite, Edouard Philippe a fait savoir que la hausse de certaines d'entre elles ne serait plus proportionnelle à la perte de pouvoir d'achat des Français.

Nous voulons transformer l’action publique en diminuant le financement des politiques qui ne sont pas efficaces

Ainsi, le Premier ministre a expliqué que les retraites (tout comme l’aide personnalisée au logement et les allocations familiales) allaient progresser de 0,3 % par an en 2019 et en 2020. A titre de comparaison, les dernières prévisions de l'Insee évoquaient en juillet 2018 une inflation de 2,3% sur les douze derniers mois.

Nouvelles suppressions de postes dans la fonction publique

Edouard Philippe a affirmé que les prestations sociales bénéficiant aux citoyens les plus fragiles seraient augmentées «conformément à la loi». Le Premier ministre n'a pas caché la volonté de l'exécutif d'effectuer d'autres coupes budgétaires, notamment en ce qui concerne les contrats aidés : «Nous voulons transformer l’action publique en diminuant le financement des politiques qui ne sont pas efficaces, par exemple sur le logement ou les contrats aidés, dont la plupart ne permettent pas d’obtenir ensuite un emploi viable».

Quant à la fonction publique, Edouard Philippe a communiqué la suppression prévue de 4 500 postes de fonctionnaires. Dans ses recommandations à la France pour l'année 2018, la Commission européenne avait encouragé Paris à accélérer les coupes budgétaires pour parvenir à un «assainissement». «Une mise en œuvre rapide de mesures de réduction des dépenses profiterait aux efforts déployés pour répondre à la nécessité d’assainissement budgétaire à court et moyen termes», précisait le texte.

Budget : Philippe annonce la fin de l'indexation des retraites et des allocations sur l'inflation© @Commission européenne
Capture d'écran de «la recommandation du conseil» du 25 mai 2018, rédigée par la commission européenne.

Par ailleurs, le Premier ministre a également dévoilé que la désocialisation des heures supplémentaires entrerait en vigueur dès le 1er septembre 2019, annonçant ainsi la fin des cotisations salariales sur les heures supplémentaires, dans le privé comme dans le public.

Lire aussi : Après les législatives, Bruxelles rappelle encore Macron à son obligation de réduire le déficit

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix