L’Eurogroupe aurait approuvé un prêt relais de 7 milliards d’euros à la Grèce

Le Parlement grec à Athènes© Yiannis Kourtoglou Source: Reuters
Le Parlement grec à Athènes

Les ministres des Finances européens ont convenu d’octroyer un prêt relais de 7 milliards d’euros à Athènes, annonce l’agence de presse Bloomberg. L’adoption de nouvelles mesures d’austérité par le Parlement grec a rendu cette opération possible.

«On est parvenu à un accord pour offrir un financement à court terme de 7 milliards d’euros à la Grèce», rapporte Bloomberg, citant une source européenne proche du dossier.

Selon cette source, la décision de l’Eurogroupe sera annoncée vendredi seulement, après la discussion des détails techniques de l’aide financière et après que les parlements européens, en premier lieu celui de l’Allemagne, auront approuvé l’octroi de ce nouveau prêt.

Le parlement grec a pour sa part adopté les mesures d’austérité requises par l’Union européenne. Cependant, tous les députés grecs ont n’ont pas voté pour. 64 élus ont voté contre, dont 39 du parti Syriza qui dès le départ s’est opposé à ces réformes. Six députés se sont abstenus. De plus, des manifestations ont éclaté dans la capitale grecque. Les protestataires exigeaient que le Parlement grec refuse la mise en œuvre de ces réformes. Sans succès.

En savoir plus : Grèce : «Un nouveau traité de Versailles», l'austérité adoptée malgré les protestations

Le Mécanisme européen de stabilité financière octroie ces 7 milliards d’euros à la Grèce pour permettre à Athènes de rembourser un autre emprunt de 3,5 milliards d’euros à la Banque centrale européenne. Les pays européens estiment que les besoins financiers de la Grèce s’élèvent aux alentours de 85 milliards d’euros. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales