Sommet des BRICS : les cinq pays vont créer un fonds d’obligations en devises nationales

Sommet des BRICS : les cinq pays vont créer un fonds d’obligations en devises nationales Source: Reuters
Des dirigeants des pays des BRICS à Xiamen

Les dirigeants des cinq pays des BRICS se sont mis d’accord pour renforcer leur coopération économique, à l'occasion d'un sommet à Xiamen, en Chine. La coordination de la lutte antiterroriste et la crise nord-coréenne ont également été évoquées.

«Nous nous sommes mis d'accord pour favoriser le développement des marchés des obligations en devises nationales des pays des BRICS, ainsi que pour créer un fonds d’obligations en devises nationales des BRICS», lit-on dans une déclaration commune du Brésil, de la Russie, de l'Inde, de la Chine et de l'Afrique du Sud (le groupe des pays dit des «BRICS»). Les représentants de ces nations se sont réunis à Xiamen, dans la province chinoise de Fujian, pour un sommet de deux jours.

Selon le communiqué officiel, ce nouveau fonds est censé renforcer la stabilité financière des membres du groupe. Brasilia, Moscou, New Delhi, Pékin et Pretoria se sont également mis d’accord pour utiliser leurs devises nationales pour les investissements entre BRICS.

Un autre projet évoqué lors de cette réunion était la création d’une crypto-monnaie liée à ce groupe, d'après le chef du fonds russe d'investissements directs Kyrill Dmitriev. «Cela peut être un instrument très demandé et devenir une bonne alternative au dollar et aux autres moyens de paiement», a-t-il déclaré aux journalistes.

Nombre d’autres sujets sont soulevés par les représentants des BRICS dans leur communiqué final, telle que la crise nord-coréenne, qui ne cesse de s’intensifier. Les cinq pays ont notamment «fermement condamné» l’essai nucléaire conduit par Pyongyang, tout en soulignant la nécessité d’«un dialogue direct entre toutes les parties concernées» qui serait, selon eux, le seul moyen de résoudre la crise.

En outre, les BRICS ont appelé la communauté internationale à créer «une véritable coalition antiterroriste internationale», afin de lutter contre l’extrémisme «en conformité avec le droit international».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.