Le chômage en France est reparti en forte hausse en juillet

- Avec AFP

Le chômage en France est reparti en forte hausse en juillet © ROMAIN LAFABREGUE Source: AFP
Image d'illustration

Après la baisse de juin (-0,3%), le nombre de chômeurs est reparti en forte hausse en juillet (+1%), s'établissant en fin de mois à 3,78 millions de personnes dans l’ensemble du pays, selon les chiffres publiés par le ministère du Travail le 24 août.

Le chômage a augmenté de 1% en juillet en métropole et en outre-mer, pour un total de 3,78 millions de personnes inscrites en catégorie A (sans activité) sur les listes de Pôle emploi, selon les chiffres fournis le 24 août par le ministère du Travail.

Au-delà des variations de l'indicateur, qui alterne bons et mauvais mois, la tendance est clairement à la hausse : c'est le cas sur les trois derniers mois (+1,3%) et depuis le début de l'année (+1,5%). L'indicateur est même en légère progression (+0,1%) sur un an, une première depuis mars 2016.

Les jeunes et les séniors principalement touchés

En catégorie A, la hausse du chômage touche principalement les jeunes. Mais si leur nombre sur les listes de Pôle emploi a augmenté de 2,8% en juillet, il reste en nette baisse sur un an (-3,6%).

Les seniors voient aussi leur situation se dégrader en juillet (+0,3%). Pour eux, c'est la confirmation d'une tendance lourde (+3,4% sur un an).

Le chômage de longue durée augmente aussi sensiblement (+0,8% sur un an) : fin juillet, 2,46 millions de demandeurs d'emploi (y compris les chômeurs exerçant une petite activité) étaient inscrits à Pôle emploi depuis plus d'un an en métropole.

Ces nouveaux chiffres publiés par le ministère du Travail ne risquent pas d'améliorer la cote de satisfaction des Français envers la politique du président de la République, particulièrement faible cet été. Selon un sondage Harris Interactive diffusé le 16 août, 62% des Français se disent insatisfaits de l'action d'Emmanuel Macron durant les trois premiers mois de son quinquennat.

Lire aussi : Consultations pour la réforme du code du Travail : dialogue social ou contournement des syndicats ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.