Face aux actes de vandalisme, la première banque russe vend sa filiale ukrainienne

Face aux actes de vandalisme, la première banque russe vend sa filiale ukrainienne© Valentyn Ogirenko Source: Reuters
Membres du parti radical ukrainien Corps national ont bloqué le 13 mars l’entrée d'une succursale ukrainienne de la banque publique russe Sberbank avec des agglos en béton

Sberbank a annoncé la vente de sa filiale en Ukraine, qui comprend des centaines d'agences. Leur bon fonctionnement a été gravement entravé par des radicaux antirusses ces dernières semaines.

Le 28 mars, le géant bancaire russe Sberbank a annoncé avoir signé un accord de vente de sa filiale ukrainienne. D’après le communiqué, la filiale doit être vendue à un consortium d'investisseurs comprenant la banque lettone Norvik Banka et une société privée biélorusse dont le nom n'a pas été précisé. Norvik précise toutefois que l'entreprise biélorusse appartient à Saïd Goutseriev, homme d'affaires de nationalité britannique et fils du magnat russe du pétrole Mikhaïl Goutseriev.

La transaction doit être bouclée avant la fin du premier semestre 2017, après avoir reçu l'approbation des autorités concernées. Le montant total de la vente n'a pas été dévoilé, même si une estimation dévoilée au début de l’année 2017 la valorisait à un montant compris entre 420 et 650 millions d’euros.

«Nous espérons que la décision de vendre notre filiale va contribuer au déblocage des locaux et au retour à un fonctionnement normal, ce qui permettra aux clients de continuer à utiliser les services de l'une des banques les plus stables et efficaces d'Ukraine, sans désagréments», a commenté Sberbank dans un communiqué.

Lire aussi : Des radicaux ukrainiens coupent du bois avant d’y mettre le feu devant une banque russe (VIDEO)

Ces dernières semaines, à Kiev, plusieurs succursales de Sberbank et d'Alpha Bank avaient fait les frais d'actes de vandalisme perpétrés par des radicaux ukrainiens. Issus du parti ultranationaliste Corps national, ils ont recouvert de graffitis et d'autocollants antirusses les façades des établissements bancaires, en plein jour, sous les yeux des passants et le regard complaisant de la police.

Le 14 mars, des radicaux ukrainiens avaient également bloqué l’entrée d'une filiale de Sberbank avec du fil de fer barbelé et des bûches enflammées. Un jour plus tôt, le 13 mars, des centaines de membres du Corps national avaient bloqué l’entrée d'une succursale de la Sberbank avec des agglos en béton.

Lire aussi : Maçonnerie : des radicaux ukrainiens condamnent l'entrée d'une banque russe à Kiev (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Parmi ces déplacements de campagne électorale, lequel jugez-vous le plus opportuniste ?

Résultats du sondage