Dettes de l'URSS : la Russie aura fini de payer les dernières tranches avant fin 2017

Dettes de l'URSS : la Russie aura fini de payer les dernières tranches avant fin 2017
69e anniversaire de la Révolution d'Octobre sur la Place Rouge, en 1989, photo ©Sputnik

La Russie est sur le point de solder les dernières dettes que lui a laissées l'URSS. De faibles montants en comparaison de ce que Moscou a déjà remboursé depuis 1991. En 2006, Moscou avait déjà remboursé par anticipation quelque 60 milliards d'euros.

Avec le paiement de l'équivalent de 60 millions d'euros à la Macédoine, il ne reste à la Russie que 125 millions d'euros à rembourser à la Bosnie-Herzégovine, deux pays, formés après la disparition de la Yougoslavie.

«L'accord a pris du temps pour être finalisé et la version final n'a plus qu'à être signée, c'est une affaire de quelques mois», a déclaré le ministre des Finance russe, précisant qu'ensuite, la dette serait payée «en un seul versement» 45 jours après la signature.

En 1991, la Russie prend la suite de l'URSS sur la scène internationale et assume par conséquent les dettes de cette dernière. Alors qu'il ne reste à peine quelques milliards dans les caisses du nouvel Etat, la Russie s'engage alors à payer à plusieurs pays plus l'équivalent de 66 milliards d'euros.

En 2006, la Russie s'était déjà débarrassée de la majeure partie dette héritée de l'URSS, cette fois auprès du club de Paris. Ce dernier regroupe des créanciers tels que la France, les Etats-Unis ou la Grande-Bretagne. Un remboursement anticipé, puisque sur le papier, la Russie avait jusqu'à l'année 2115 pour s'acquitter des dettes de l'ère soviétique.

Lire aussi : La justice dégèle 260 000 euros versés par Paris à Moscou pour la livraison de lanceurs Soyouz

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales

Sondage

Que redoutez-vous le plus du prochain président ?

Résultats du sondage