L'Allemagne a rapatrié bien plus d'or que prévu en 2016

L'Allemagne a rapatrié bien plus d'or que prévu en 2016© Leonhard Foeger
L'Allemagne accélère la politique de rapatriement de son or
Suivez RT France surTelegram

Après avoir traîné des pieds pour rapatrier son or détenu à l'étranger, l'Allemagne a effectué un virage a 180 degrés et a subitement accéléré son programme en 2016. Plus de la moitié de ses réserves sont désormais dans les coffres du pays.

«Nous avons ramené beaucoup plus d'or en Allemagne en 2016 que prévu initialement. A l'heure actuelle, près de la moitié des réserves d'or [du pays] sont en Allemagne», a confié au journal Bild le président de la banque centrale allemande (Bundesbank) Jens Weidmann.

Selon Bild, environ 1 600 tonnes des réserves d'or sont maintenant dans le pays, juste en dessous de l'objectif de 1 700 tonnes qui devait être atteint à l'horizon 2020. Cela signifie que la Bundesbank a récupéré environ 200 tonnes d'or en 2016, un rythme bien plus élevé que ce qui était prévu, comme l'a confirmé Jens Weidmann, sans fournir d'explication. 

Le sujet est délicat Outre-Rhin, particulièrement depuis le début de la crise de la zone euro. En 2013, le pays s'était montré réticent a rapatrier ses réserves –malgré la demande de plus en plus pressante de ses citoyens – probablement pour éviter un mouvement de panique sur les marchés financiers à un moment critique pour l'UE. 

L'Allemagne possède la deuxième plus grande réserve d'or au monde selon les chiffres officiels avec 3 381 tonnes, dont une grande partie est stockée à l'étranger, notamment dans les coffres de la Réserve Fédérale à New York (1347 tonnes).

Lire aussi : La Deutsche Bank incapable de rendre l'or physique à ses clients ?

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix