Les valeurs bancaires européennes chutent dans le sillage de Deutsche Bank

Source: Reuters

La situation sur les marchés allemands inquiète les détenteurs d'actions. Dès l'ouverture de la Bourse de Francfort, le 30 septembre, les titres du secteur bancaire ont décroché, Deutsche Bank cédant plus de 7%.

L'action Deutsche Bank enregistre une nouvelle dégringolade à la Bourse de Francfort. A 8h51, le 30 septembre, elle coûtait moins de 10 euros. La veille, l’agence de Bloomberg avait annoncé que plus de dix fonds spéculatifs avaient réduit l'étendue de leur coopération avec la banque allemande, ce qui a provoqué la panique à Wall Street.

Ainsi, Société Générale a perdu 3,94% à 29,60 euros, après avoir cédé plus de 5% en séance, Barclays affichait un recul de 3,53% à 161,40 pence à Londres. A Milan, Unicredit a perdu 4,81% à 1,94 euro et Santander 4,74% à 3,76 euros. UBS a reculé de 3,38% à 12,59 francs et Credit Suisse a concédé 3,25%, à 12,19 francs.

Depuis le début de l'année, la valeur du titre de la banque allemande fondu de plus de moitié et les séances des derniers jours ont été particulièrement difficiles.

Les experts expliquent cet effondrement par le fait que Deutsche Bank pourrait devoir s'acquitter d'une amende record de 14 milliards de dollars aux Etats-Unis, que lui réclame la justice américaine pour mettre un terme à un litige remontant à la crise des subprimes.

Lire aussi : Condamnations de la Deutsche Bank : un lanceur d'alerte refuse des millions de dollars de récompense

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales