Prolongation des sanctions économiques contre la Russie : une décision «absurde» pour Moscou

Source: Sputnik

Le Conseil européen a annoncé la prolongation pour six mois des sanctions économiques contre la Russie qui arrivaient à échéance fin juillet. Le ministère des Affaires étrangères russe dénonce «la poursuite d'une politique à courte vue».

«Le conseil a prorogé les sanctions économiques jusqu'au 31 janvier 2017» a indiqué l'institution qui représente les 28 Etats membres de l'Union européenne, considérant que la Russie ne respecterait, selon elle, toujours pas les accords de Minsk de 2015, dont l'objet était d'apporter une solution au conflit sanglant dans l'est de l'Ukraine. Sont visés notamment les banques, les entreprises pétrolières et les industries de défense russes.

«Nous considérons absurde de lier ces mesures discriminatoires contre la Russie, qui ne prend pas part au conflit intérieur ukrainien», a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères.

Les sanctions internationales imposées contre la Russie ont des conséquences «très dures» pour l’Europe et «un effet zéro» sur les Etats-Unis, le principal initiateur de ces mesures, avait souligné Vladimir Poutine lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg en juin dernier. Ce jeudi 30 mai, le président russe a signé un décret prolongeant l'embargo russe sur certains produits européens, notamment agricoles jusqu'à fin 2017.

En 2014, les Occidentaux avaient décrété des sanctions économiques contre la Russie après l'«annexion» de la Crimée par la Russie et un supposé soutien russe aux séparatistes du Donbass, dans l'est de l'Ukraine, en rébellion contre l'armée régulière de Kiev qui s'y est déployée pour mener de lourdes «opérations antiterroristes» militaires, faisant des centaines de victimes civiles dans la population.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales