En Belgique, la corruption dans les services publics coûte 4 milliards par an

En Belgique, la facture de la corruption s'avère plus salée qu'un paquet de frites© Philippe Wojazer Source: Reuters
En Belgique, la facture de la corruption s'avère plus salée qu'un paquet de frites

Dans certains secteurs, très touchés par le phénomène, un fonctionnaire sur trois finirait par céder à la corruption au cours de sa carrière. Toutefois, les autorités se veulent rassurantes : il s’agit d’une baisse par rapport à l’année passée.

La facture (très) salée du phénomène, qui touche de plein fouet la fonction publique, s’élève à 4 milliards d’euros de manque à gagner pour l’Etat belge, selon les résultats d'une enquête internationale publiée par le journal belge De Morgen.

Selon les révélations, certains fonctionnaires pourraient engranger, de manière totalement illégale, la coquette somme de 2 000 euros par mois, selon les estimations de Paul Meulemans, commissaire à l’Office Central pour la Répression de la Corruption.

Dans les secteurs les plus touchés, un fonctionnaire sur trois se rendrait coupable de fraude, à long terme.

S’ils peuvent interpeller, ces nouveaux chiffres marquent néanmoins une tendance de légère baisse du phénomène, observée depuis cinq ans.

«Cela reste un grand défi, mais la corruption et la fraude sont sans doute déjà moins présentes ces dernières années dans les grands projets», explique Meulemans. 

Lire aussi : Scandale de la FIFA : Platini rétribué par Blatter hors de tout contrat, «d’homme à homme»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales