Chute des bourses de Moscou et de Shanghai : le dollar remonte

La Bourse de Shanghai © China Stringer Network Source: Reuters
La Bourse de Shanghai

La bourse russe qui a rouvert après les congés du Nouvel an a dégringolé de près de 4% dans le prolongement de la chute des bourses asiatiques. Le dollar augmente, alors que le prix du pétrole continue de baisser.

Les deux indices phares de la Bourse de Moscou, le MMVB (en roubles) et le RTS (dollars), ont perdu plus de 4%. Les analystes expliquent cette chute des cotations par la baisse du prix du baril de Brent qui est sous les 33 dollars. Le 11 janvier, le prix du baril a perdu plus de 2% par rapport à la clôture de la veille, s’établissant à 32,84 dollars.

La chute des prix du pétrole s’est accentuée en début d’année en raison de l’instabilité des marchés chinois. Au cours de la semaine dernière, l’indice de la Bourse de Shanghai a reculé de plus de 10%. Les autorités chinoises ont même suspendu les cotations à plusieurs reprises pour éviter que le marché s’effondre. Aujourd’hui, les marchés restent orientés à la baisse. L’indice de la Bourse de Shanghai, le Shanghai Composite, a reculé de 5,32% et celle de l’indice de la Bourse de Shenzhen, le SZSE Component, est encore plus marqué puisqu’elle atteint 6,6%.

En savoir plus : Après la fermeture des bourses chinoises, le marché européen subit lui aussi des pertes massives

Les bourses européennes ont elle aussi ouvert dans le rouge, mais leur baisse reste bien plus modérée. L’indice britannique FTSE a perdu 0,4%, et le DAX allemand, 0,3%.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales