Fiat lux : la Russie restaure le ravitaillement de la Crimée en électricité

Vladimir Poutine lors de la cérémonie de l'ouverture du «pont d’énergie» en Crimée Source: Sputnik
Vladimir Poutine lors de la cérémonie de l'ouverture du «pont d’énergie» en Crimée

Une cérémonie solennelle d’ouverture du premier tronçon du «pont d’énergie» entre la Russie et la péninsule, privée d’électricité depuis le 21 novembre, a eu lieu mercredi soir en présence du président de la Russie Vladimir Poutine.

La première ligne électrique doit fournir 200 mégawatts à la Crimée, a annoncé Vladimir Poutine lors de l’inauguration. Une deuxième ligne qui doit fournir une puissance équivalente sera achevée vers le 20 décembre, ou même plus tôt, comme l’a espéré le président.

En savoir plus : Privée d'électricité, la Crimée est en état d'urgence

Après cette date, les 400 mégawatts supplémentaires permettront à la péninsule de couvrir 80-90% de ses besoins énergétiques, d’après le ministre russe de l’Energie Alexandre Novak.

Une troisième ligne du «pont» sera mise en service en mai 2016, et apportera encore 400 mégawatts, permettant à la Crimée d’être totalement indépendante des livraisons d’énergie depuis l’Ukraine.

En savoir plus : les raisons de l'instauration de l'état d'urgence en Crimée en images

La panne des lignes à haute tension qui alimentent la Crimée en électricité s’est produite en territoire ukrainien aux environs de Kherson, le 20 novembre. Des inconnus ont endommagé deux pylônes, après que des membres du parti nationaliste radical Secteur droit et des Tatars de Crimée ont revendiqué avoir pris cette portion de territoire «sous leur protection», empêchant les services ukrainiens de réparation d’accéder aux sites concernés. Plus de 1 million 680 000 Criméens étaient depuis privés d’électricité.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales