Réforme des retraites : les policiers et gendarmes seront «concernés» annonce Darmanin

- Avec AFP

Réforme des retraites : les policiers et gendarmes seront «concernés» annonce Darmanin© Nicolas Petit Source: AFP
Le ministre français de l'Intérieur et des Outre-mer Gérald Darmanin assiste à l'inauguration de la nouvelle brigade territoriale autonome de Saint-Michel, au Mont-Dore, en Nouvelle-Calédonie, le 3 décembre 2022 (illustration).
Suivez RT France surTelegram

Avant la présentation du projet de réforme des retraites par le gouvernement, le ministre de l’Intérieur a laissé entendre que les régimes spéciaux des policiers, gendarmes et pompiers seraient supprimés.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé ce 6 décembre sur France Info que les policiers, gendarmes et sapeurs-pompiers seraient «concernés» par la réforme des retraites du gouvernement attendue mi-décembre et devraient «travailler un peu plus». 

«Il est évident que les agents du ministère de l'Intérieur seront concernés pour travailler comme tous les Français un peu plus. J'en suis un partisan», a ainsi déclaré le ministre. 

«On verra ce qu'annoncera madame la Première ministre, mais il n'est pas question que les policiers, les gendarmes, les pompiers, fassent autrement que le reste des Français», a-t-il ajouté. 

Elisabeth Borne doit présenter autour du 15 décembre les contours de la réforme des retraites. Elle a d'ores et déjà annoncé son intention de repousser l'âge de départ. 

En 2019, lors de la précédente tentative de réformer les retraites, les policiers s'étaient fortement mobilisés pour défendre leur régime spécial, qui leur permet notamment une ouverture des droits à 52 ans et un départ à la retraite à 57 ans. 

Après plusieurs jours d'actions (commissariats symboliquement fermés, grève du zèle...), les puissants syndicats policiers avaient obtenu du gouvernement le maintien de leur régime spécifique.

«Il y a des situations de départ particulières », a tempéré le ministre de l’Intérieur en citant en exemple «les policiers [qui] parce qu'ils risquent leur vie, ont un certain nombre de bonifications». «Nous allons les garder, mais l'idée de travailler plus longtemps doit s'appliquer à tous», a-t-il insisté.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix