No future. Fléaux de notre temps. La disparition des animaux

A travers une opération de sauvetage de la population de baleines grises au bord de l'extinction, ce documentaire revient sur une énième menace que fait peser l'activité humaine sur notre planète : l'extinction de la faune.

Un tiers de la flore et de la faune du monde pourrait disparaître dans les 50 prochaines années en raison de l'activité humaine.

On pensait que la baleine grise occidentale s'était éteinte dans les années 1950 jusqu'à ce que quelques individus aient été repérés au large de Sakhaline, dan l'Extrême-Orient russe.

Un effort conjoint de scientifiques environnementalistes avec un soutien d'une compagnie pétrolière russe vise à protéger et étudier ces spectaculaires mammifères marins.

Leur population est maintenant passée à près de 300. Mais ce n'est qu'une espèce parmi tant d'autres à sauver, alors que l'Homme poursuit, par son activité, la destruction de la nature.

Autres épisodes de la série

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»