Covid en Afrique : quand la nature reprend ses droits

Suivez RT France surTelegram

Dès le premier confinement de 2020, nombreux ont été les observateurs qui ont constaté que la faune se manifestait avec une force nouvelle. Le Kenya a lui été le théâtre d'une explosion de naissances d'éléphants.

Depuis le début de l'année 2020, l'actualité se focalise essentiellement sur la pandémie de Covid-19. Et alors que l'environnement est généralement l'objet d'inquiétudes et d'analyses alarmistes, certaines bonnes nouvelles devraient bénéficier d'une plus large couverture. 

C'est le cas d'un véritable boom des naissances d'éléphants au Kenya. En 2020, le parc national d'Amboseli a été le lieu de naissance de pas moins de 206 éléphanteaux – dont deux jumeaux, ce qui est rarissime. Très rapidement, les journalistes ont conclu que c'était là l'impact des confinements, les animaux n'étant pas dérangés par les habituels touristes. Mais en réalité... la pandémie n'avait rien à voir avec ce phénomène. 

 

Découvrir plus de documentaires
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»