Tu seras un homme, ma fille

Le «batcha poch» : c'est le nom qu'on donne à la pratique, pour les petites Afghanes, de s’habiller en garçons. Certaines sont forcées d'agir ainsi pour nourrir leur famille, d’autres font un ce choix pour vivre plus librement.

En Afghanistan, de nos jours, les femmes ont toujours besoin d’une permission pour participer à une activité sociale quelconque. Une famille pauvre composée uniquement de filles doit faire face à une vie très dure, car il n’y a personne pour subvenir à ses besoins. Mais les «batcha poch», des filles «déguisée en garçon», peuvent sortir librement de la maison, faire du sport et même gagner de l’argent.

Pour beaucoup, devenir «batcha poch» est une tragédie. Mais d'autres choisissent d'agir ainsi sciemment, afin de bénéficier d'un peu plus de liberté…

RT s'est rendu à Kaboul pour rencontrer ces jeunes filles.

 

Découvrir plus de documentaires

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»