Hikikomori : vivre coupé du monde

Le phénomène «hikikomori», qui désigne un mode de vie en retrait de la société, a le vent en poupe au Japon. Des centaines de milliers de jeunes Japonais s’enferment pour passer des mois, voire des années en isolement.

Cela rappelle une épidémie qui touche principalement les familles où le père travaille jour et nuit, tandis que la mère se concentre entièrement à l’enfant. Ajoutez-y des intimidations à l’école, la pression sociale et l’incapacité de répondre aux attentes des autres…     

Ito est l’un de ces ermites modernes. Il s’est retiré volontairement de la vie sociale et ne quitte presque jamais sa chambre. Durant son enfance, ses parents lui criaient dessus et le battaient régulièrement. Il affirme aussi qu’ils n'attendaient de lui qu'une seule chose : qu’il réussisse…

RT se rend au Japon pour écouter les histoires des «hikikomori», et cherche à comprendre ce qui pousse les jeunes à s’isoler du monde et pourquoi certains d’entre eux décident de renouer avec une vie normale. 

Découvrir plus de documentaires

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»