Dépigmentation : la douleur des Sénégalaises

Au Sénégal, s'impose l'idée que les femmes à la peau claire sont plus belles. RT s'y rend pour voir quels sacrifices les Sénégalaises sont prêtes à faire au nom de la « beauté » et pour en savoir plus sur les effets secondaires de la dépigmentation.

Depuis plusieurs années, le Sénégal est confronté à un problème d’identité majeur : les jeunes femmes se blanchissent la peau pour s’approcher des canons occidentaux. Un problème aux conséquences sanitaires graves. Les magazines de mode et les panneaux publicitaires martèlent les femmes d’images des mannequins à la peau claire. Les préparations et les crèmes éclaircissantes toxiques pour la peau sont délivrés par des pharmaciens, qui n’avertissent que rarement leurs clientes d’éventuels effets secondaires catastrophiques. Ces produits sont depuis longtemps interdits dans le monde entier, mais cela n’empêche pas les Sénégalaises de se laisser tenter par une couleur de peau plus claire.

Aller plus loin ? Regardez le Débrief du Doc avec le Docteur en Pharmacie Taoussy L'Hadji.

Découvrir plus de documentaires

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter