L’attentat de Suruç provoque des heurts entre police et manifestants

Le chaos régnait dans les rues d’Istanbul ce lundi, alors que des manifestants jetaient des pétards et autres projectiles sur les forces de l’ordre.

Pour disperser la foule, la police anti-émeute a utilisé des canons à eau et des gaz lacrymogènes, après que les manifestants s’étaient réunis en solidarité avec les victimes de l’attentat de Suruç, qui avait fait, la veille, des douzaines de victimes.

Découvrir plus de vidéos

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales