Jeunes et courageux : une manifestation étudiante tourne mal au Chili

Des heurts ont éclaté entre les manifestants et la police anti-émeutes à Santiago, le 10 juin, après une démonstration estimées à 200 000 personnes organisée par les étudiants et les professeurs pour le deuxième jour consécutif.

La police, équipée de véhicules blindés, a utilisé des canons à eau pour disperser les manifestants, et a interpellé beaucoup d’entre eux. Mais les participants n’ont pas capitulé, en se défendant jusqu’à la fin.

Le grand rassemblement a été organisé par le Collège des Professeurs de Santiago, et plusieurs associations étudiantes pour appeler au droit à manifester et s’opposer à la nouvelle réforme éducative.

La présidente socialiste Michelle Bachelet a fait voter la nouvelle législation éducative, bannissant les frais de scolarité, les profits et l'admission sélective des écoles subventionnées par l'Etat. Cependant, les réformes sont toujours insuffisantes pour les manifestants, qui souhaitent une réforme en profondeur du système d’éducation au Chili. Le mécontentement étudiant dure depuis 2011.

Découvrir plus de vidéos

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales