Turquie : des nationalistes essayent d’interrompre la réunion du parti kurde

La police turque a utilisé des canons à eau, des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc pour disperser près de 500 nationalistes turcs qui ont essayé d'attaquer dimanche une réunion du Parti démocratique du peuple (HDP) à Samsun.

En brandissant des drapeaux turcs, les nationalistes ont voulu pénétrer dans les locaux où se tenait la réunion des partisans de la minorité kurde. Des douzaines de nationalistes ont réussi à casser le cordon de police, mais ils ont été arrêtées avant de pouvoir atteindre le lieu de l'événement. Dix personnes ont été arrêtées au terme des bagarres et des heurts qui ont éclaté dans les rues.

Des dizaines de milliers de partisans du Parti démocratique du peuple (HDP) s’étaient réunis à Istanbul la veille, accusant le Parti pour la justice et le développement (AKP) de prôner une démocratie subversive et de provoquer la polarisation des opinion dans le pays.

Découvrir plus de vidéos

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»