La Macédoine divisée en deux camps – dont un en toile

Des centaines de manifestants antigouvernementaux ont aménagé un véritable village de tentes devant le parlement à Skopje, le 20 mai.

Ces militants continuent de demander la démission du gouvernement actuel sur lequel pèse des soupçons de corruption et de brutalités policières. Mais cette fois, la manifestation s’est déroulée pacifiquement, l’atmosphère était bon enfant et chacun étant occupé à son affaire : pendant que certains assistaient aux discours des activistes antigouvernementaux, d’autres jouaient aux jeux de société.

A la veille, des dizaines de milliers de manifestants se sont rassemblés pour afficher leur soutien au Premier ministre macédonien, aussi sans violence.

Découvrir plus de vidéos

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»