Calais : la police recourt à la force contre un couple de migrants

Le 1er mars, un couple de migrants a été molesté avec des matraques en caoutchouc et brutalement évacué par la police anti-émeute du toit d’une cabane, où il était monté pour protester contre la démolition de la zone du sud de la "Jungle".

Découvrir plus de vidéos

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales