Ergodan menace d’inonder l’Europe de réfugiés à moins que Bruxelles ne passe à la caisse

Une note qui a fuité montre que le président turc Recep Tayyip Erdogan peut recourir au chantage dans ses relations avec l’UE très affectée par la crise des réfugiés.

«Nous pouvons ouvrir les portes vers la Grèce et la Bulgarie à tout moment et nous pouvons mettre les réfugiés dans des bus» a menacé Erdogan, qui est le gardien d’énormes flots de gens déplacés du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord ravagés par les guerres, à moins que l’Europe fournisse un supplément de 3 milliard de dollars par an pour l’«aide» turque à l’endiguement de l’exode. 

Découvrir plus de vidéos

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»