Les réfugiés aux lèvres cousues, affaiblis mais toujours vaillants

A la frontière macédonienne, les réfugiés qui se sont cousus les lèvres il y a quelques jours continuent leur grève de la faim. L’un d’entre eux a reçu une perfusion.

Quelques centaines de réfugiés continuent à camper sur les voies ferrées entre la Macédoine et la Grèce en signe de protestation contre le « filtrage par nationalité», en réclamant de les laissent passer la frontière.

Découvrir plus de vidéos

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales