Armée : Vladimir Poutine signe un décret sur l’octroi de la nationalité russe aux engagés étrangers

Armée : Vladimir Poutine signe un décret sur l’octroi de la nationalité russe aux engagés étrangers© Kirill Zykov / RIA Novosti
Cérémonie officielle de remise des passeports en septembre 2023.
Suivez RT en français surTelegram

Le président russe a signé le 4 janvier un décret portant sur l’obtention de la nationalité russe pour les étrangers ayant signé un contrat d'au moins un an avec l'armée. La famille de l’engagé bénéficiera également d'un assouplissement des critères de naturalisation.

Vladimir Poutine a signé le 4 janvier un décret permettant aux étrangers engagés dans l’armée russe de demander la nationalité russe.

«Sont en droit de demander la nationalité de la Fédération de Russie [...] les citoyens étrangers qui ont signé un contrat d'engagement d'une durée d'au moins un an dans les forces armées russes ou dans les formations de combattants pendant la période de l'opération militaire spéciale», peut-on lire dans le décret.

Le document, disponible sur le portail officiel d'informations juridiques de la Fédération de Russie, précise que cette mesure s'étend aux membres de la famille de ces volontaires étrangers. Il liste également les documents devant être joints à la demande de citoyenneté. En plus de son contrat de service dans les forces armées de la Fédération de Russie, le demandeur devra notamment joindre son passeport, ainsi que – le cas échéant – un certificat de changement de nom ou de prénom.

Des engagés étrangers toujours plus nombreux, selon Choïgou

Après la soumission de ces documents au ministère de l'Intérieur, ce dernier disposera d’un mois pour examiner la demande. Un délai pouvant être prolongé jusqu’à trois mois au cas où certaines données nécessiteraient une vérification supplémentaire, indique le document.

«Le risque d’extradition des vétérans de l'opération spéciale vers d’autres pays, où ils seront condamnés pour "mercenariat", est résolu», a notamment réagi le député Alexander Khinshtein, sur sa chaîne Telegram. «La Russie n’extrade pas ses citoyens !»

Des naturalisations de soldats étrangers participant aux opérations militaires en Ukraine avaient déjà lieu avant ce décret. Ainsi, dans la région de Iékaterinbourg, 32 ressortissants du Tadjikistan, du Kazakhstan, de l'Ouzbékistan et de la Mongolie se sont vu octroyer la nationalité russe depuis mai 2023, déclarait début décembre un colonel à la chaîne Rossiya 1. «Tous ont également signé des contrats de service militaire et sont devenus membres de l'opération spéciale», précisait l'officier.

S’il n’a pas révélé leur nombre exact, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a déclaré mi-décembre que le nombre des «volontaires étrangers» ayant rejoint les forces russes avait «été multiplié par sept» en 2023.

Raconter l'actualité

Suivez RT en français surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT en français utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix