«La crise migratoire à laquelle l’UE fait face est une épreuve qu’elle est incapable d’affronter»

© Arnd Wiegmann Source: Reuters

Tandis que l’UE envisage de tenir un sommet d’urgence afin de régler la situation migratoire, le journaliste britannique John Wight, estime que la crise actuelle représente une épreuve pour l’Europe, à laquelle elle ne trouve pas de solution.

RT : L’Union européenne fait face à une crise migratoire depuis des mois déjà, mais la situation semble empirer. Pourquoi ?

John Wight : La première chose qu’il faut réaliser avant de répondre, c’est qu’il ne s’agit pas d’une crise de migrants, mais de réfugiés. Une grande majorité de ces gens fuient la guerre et la déstabilisation apportée par la politique étrangère de l’Occident il y a quelques années. Ce que nous constatons aujourd’hui, c’est que les actions entreprises par l’UE ne sont pas marquées du sceau de l’unité mais par le chacun pour soi.

RT : L’Allemagne qui s’avère être la principale destination des réfugiés, appelle l’Europe à agir tous ensemble. «Si on n’arrive pas à répartir les réfugiés équitablement au sein de l'UE, la question de l’espace Schengen sera à l’ordre du jour», a annoncé Angela Merkel lundi à Berlin au cours de sa conférence de presse annuelle. Croyez-vous que l’UE puisse réintroduire des contrôles aux frontières et mettre de côté la liberté de circulation ?

John Wight : La situation évolue définitivement dans cette direction. Le développement de l’hémisphère nord se fait au détriment du développement de l’hémisphère sud, qui subit une crise économique globale ainsi qu’une guerre croissante au Moyen-Orient découlant en une crise humanitaire d’ampleur inédite. Il doit y avoir une réponse humanitaire claire. Les civilisations occidentales sont soumises à une épreuve et pour l’instant elle est en train d’échouer. L’ONU doit être impliquée et elle doit le faire de toute urgence.

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales