Attaque sur des funérailles au Yémen : «un désastre» pour l’image américano-britannique

© Mohamed al-Sayaghi Source: Reuters

D’après l’ex-officier des services secrets britanniques Charles Shoebridge et les associations caritatives sur le terrain au Yémen, les forces saoudiennes ciblent délibérément des hôpitaux, des marchés, des écoles et des camps de réfugiés.

L’Arabie Saoudite s’est dit responsable ce samedi 15 octobre, de l’une des frappes aériennes les plus meurtrières du conflit yéménite, causant la mort de plus de 150 personnes, principalement des civils. D’après la conclusion d’un organisme chargé d’enquête créé par la coalition, les Saoudiens affirment avoir mené cette attaque à cause d'informations inexactes indiquant que des dirigeants Houthi armés se trouvaient dans la région.

RT : Quelqu’un sera-t-il tenu responsable de cet évènement ?

Charles Shoebridge (C. S.) : Ce [serait] normal, je pense. Même si nous ne connaissons pas tous les détails du rapport, nous savons que son message principal sera que les Saoudiens ne sont pas responsables, que c’est la faute à quelqu'un d'autre, [par exemple] des contrôleurs aérien. En effet, aucun saoudien lié au gouvernement [de ce pays] n’est nommé responsable. Mais je pense qu'il est important de se rappeler le contexte de cet incident qui a mené à ce que tant de civils soient blessés ou tués : ce contexte est une campagne aérienne conduite principalement et ostensiblement par l'Arabie saoudite contre les rebelles Houthi au Yémen depuis de nombreux mois. Selon l'ONU [cette campagne] a causé plus des deux tiers des quelque 6 000 morts parmi les civils au Yémen et qui, d’après les associations caritatives sur le terrain comme MSF et d'autres, ont délibérément pris pour cible des hôpitaux, des marchés, des écoles, et même des camps de réfugiés.

L'hypocrisie qui est évidente dans cette guerre

Très peu de ces incidents ont causé tant de morts parmi les civils et les cas qui ont été étudiés – il n’y en a qu’une poignée – ont produit des conclusions similaires : c’était une erreur et cela ne se reproduirait pas. [Par ailleurs,] les restes de la bombe trouvés sur les lieux de l’attaque des funérailles semblent être ceux d'une bombe guidée Paveway fabriquée et fournie par les Etats-Unis, ce qui indique clairement que cette campagne saoudienne repose entièrement sur les munitions produites par les Britanniques et les Américaines, qui continuent à les fournir jusqu’à présent. Les Britanniques et les Américains [fournissent] leur assistance au niveau des installations de ravitaillement en carburant et de renseignements et de la logistique, et même dans les salles de contrôle en coordonnant le ciblage.

RT : Même un allié proche des Saoudiens, les Etats-Unis, a condamné l’attaque contre les funérailles. Les ventes d'armes à Riyad, ne sont-elles pas en danger?

C. S. : Je pense qu'il y a déjà beaucoup de questions soulevées par une partie des médias aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, mais aussi sur le web. [En outre,] les membres du Parlement et les autres élus ont commencé à poser ce genre de questions, car il est très difficile d'éviter l'hypocrisie qui est évidente dans cette guerre. Par exemple, les gouvernements et les médias britanniques et américains condamnent avec véhémence les attaques présumées sur les installations des hôpitaux dans des endroits comme Alep, si on suppose que c’est la Russie ou Assad [qui en seraient responsables], mais ils ne sont quasiment que des boucs émissaires.

La convocation d'une telle enquête est un moyen de limiter les dégâts au niveau des relations publiques

Cependant, il est certain qu'ils ne publient pas – ou ne gardent pas très longtemps – sur leurs pages principales [des informations] sur des attaques fortement similaires qui s’exécutent à l’aide d'armes américaines et britanniques au Yémen.

Par conséquent, vous pouvez aussi voir cette enquête qui a été largement encouragée par les Etats-Unis et le Royaume-Uni, et ils ont pris part à cette enquête pour tenter de lui donner de la légitimité. Bien sûr, c’est un désastre au niveau des relations publiques pour le Royaume-Uni et les Etats-Unis – le fait que ce genre de frappe ait eu lieu pendant cet enterrement et maintenant ils voient en la convocation d'une telle enquête avec ce genre de conclusions un moyen de limiter les dégâts au niveau des relations publiques que cette frappe a causés.

Lire aussi : Un destroyer américain pris pour cible par un missile près du Yémen

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales