Limonov revient sur le «Bangladesh russe» de Madeleine Albright

L'écrivain Edouard Limonov Source: Sputnik
L'écrivain Edouard Limonov

Dans son interview à Die Presse, l’ex-secrétaire Madeleine Albright a qualifié la Russie de «Blangladesh avec un arsenal nucléaire». L’écrivain russe Edouard Limonov n’a pu s’empêcher de réagir.

L’ex-secrétaire d’Etat américain Madeleine Albright dit : «La Russie n’est qu’un Bangladesh avec un arsenal nucléaire»

En vérité, il s’agit là d’une tentative insolente d’insulter le pays. Quand on se fait insulter, il ne faut qu’insulter en retour, et pas chercher à avancer des arguments raisonnables.

Albright est une vieillarde laide au nez crochu, qu’on peut engager sur le champ dans le rôle de Baba Yaga [sorcière du folklore russe]. On peut la faire tourner même sans maquillage à tel point elle est laide. Une grognasse, tout simplement.

Le Bangladesh est un beau pays chaud, peuplé par des gens de couleur paisibles et peu perfides, où le Grand Gange et le Brahmapoutre se lient sur son territoire et forment le delta unique du Gange. Leur civilisation couvre plusieurs millénaires alors que l’histoire des Etats-Unis est courte et vulgaire. 

La Russie est un pays ancien et froid avec des origines mystérieuses, qui, sans atout particulier, a atteint en 1945 les sommets de la puissance mondiale. En 1991, l’Etat russe de l’URSS s’est suicidé mais l’arbre de vie russe n’est pas mort et s’est tellement épanoui que cela inquiète les Etats-Unis et la vieille Europe. Ils tremblent de peur à vrai dire. Les Russes sont rustiques, braves et résolus à un point insensé, et parfois un peu naïfs, comme toutes les grandes nations.

Nous allons vous enterrer et nous pleurerons à vos funérailles, parce que nous sommes aussi sentimentaux.

Source : limonov-eduard.livejournal.com

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans cette section sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales