Russia 2018 : Bruno Derrien

Dans ce 8e numéro de Russia 2018, Gregory Petitjean reçoit l'ancien arbitre international Bruno Derrien. L'occasion pour lui de donner son point de vue sur l'arbitrage Vidéo ainsi que sur l'équipe d'Uruguay.

A J-43, Bruno Derrien revient sur la décision de la FIFA de procéder à l’arbitrage vidéo lors de la prochaine Coupe du Monde en Russie (14 juin – 15 juillet).

Et pour cette première expérimentation à grande échelle, l’ancien arbitre international Bruno Derrien se montre plutôt « sceptique quant à son utilisation ». Pour lui « l’arbitrage vidéo est une bonne chose mais en même temps, il peut dénaturer un peu le jeu ».

Pour que le dispositif fonctionne correctement, Bruno Derrien estime qu’il faut « améliorer le temps d’attente, expliquer davantage ce qui est en train de se passer sur le terrain ». Conscient que la tâche est énorme, Bruno Derrien est catégorique sur le sujet. « L’arbitrage vidéo va probablement empêcher les grandes injustices mais il y aura toujours des fautes, des erreurs qui ne seront pas sanctionnées. Et c’est tant mieux. Le football est un sport d’incertitude et il doit absolument le rester ».

Concernant l’Uruguay, l’ancien homme en noir est admiratif « de la puissance de feu de cette équipe. Si la défense est solide et si devant ça continue de marquer autant, je pense que l’Uruguay peut viser le dernier carré ». 

Découvrir plus de programmes

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter