Russia 2018 : David Lortholary

Dans ce 7e numéro de Russia 2018, Grégory Petitjean reçoit le journaliste sportif et spécialiste du foot allemand David Lortholary. Au programme : analyse et décryptage des champions du monde allemands et de l’équipe du Danemark.

A J-50, David Lortholary revient sur les chances de la Mannschaft de conserver son titre de champion du monde ainsi que sur l'équipe du Danemark, futur adversaire des Bleus lors de la prochaine Coupe du monde en Russie (14 juin -15 juillet).

Pour David Lortholary, «l'Allemagne est clairement l'un des favoris de cette compétition. Ils ont un groupe mature et très expérimenté». Pour ce spécialiste du football allemand, la donne semble avoir changé depuis quelques années dans le rapport de force entre la Mannschaft et les autres équipes : «Aujourd'hui, le staff et les joueurs affichent clairement des ambitions importantes. Ils veulent conserver leur titre et le revendiquent ouvertement. C'est un changement dans le comportement allemand que l'on n'a pas l'habitude de voir.» 

Si les Allemands agissent ainsi, c'est qu'ils sont «certains de leur forces», d'après David Lortholary. Pour lui, «le milieu de terrain est la clé de cette réussite. L'Allemagne possède des joueurs de très grande qualité comme Toni Kroos, Sami Khedira ou encore Mario GötzeIls vont rayonner sur l'entrejeu de cette équipe». 

Du côté du Danemark, futur adversaire de la France, David Lortholary est moins prolixe. Pour lui, cette équipe «possède des qualités mais elles ne sont pas assez homogènes. Il y a des bons joueurs comme Eriksen, Poulsen ou encore Nicklas Bendtner mais ça reste assez faible dans l'ensemble». Pour autant, notre invité n'hypothèque pas les chances du Danemark à sortir des poules. Selon lui, «pour que le Danemark puisse réussir une belle Coupe du monde, cette équipe doit viser un 1/4 de finale au mieux. L'équipe de France doit quand même se méfier de cette formation capable de réaliser un coup d'éclat».

Découvrir plus de programmes

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter