Le Lab Eco, épisode 5 : Privatisations et cash

Au sommaire de ce Lab Eco : le plan du gouvernement de privatiser des fleurons comme ADP ou la Française des Jeux, et la disparition programmée de l’argent liquide.

Privatisations : le grand retour

Pour la première fois depuis les années Sarkozy, l’Etat songe à privatiser. Sur les 100 milliards d’euros de participations publiques, 10 milliards d’actifs pourraient être vendus pour financer l’innovation. La France doit-elle brader ses bijoux de famille ? Quelles entreprises stratégiques doivent rester publiques ? Quelles sont celles qui au contraire peuvent être vendues? Eléments de réponse.

Cash : la fin d’une époque

Il pèse de moins en moins lourd dans nos poches : l’argent liquide est-il menacé ? Face à la montée des applis pour smartphones, du paiement sans contact ou encore des crypto-monnaies, certains s’en inquiètent. En Suède, le cash a déjà pratiquement disparu. La même chose pourrait-elle arriver en France?

Le Lab Eco, épisode 4 : Loi travail et robotisation

Découvrir plus de programmes

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»