LA SOURCE - Afrique : construire l'avenir ou s'enrichir dans le chaos ?

Suivez RT France surTelegram

Dans ce nouvel épisode de La Source, Alain juillet se penche sur l’avenir de l’Afrique dans l’économie mondiale.

Selon Alain Juillet, le continent africain est promis à une croissance et un développement économique comparables à celui de la Chine lors des trente prochaines années. Pourtant, pour l’ancien haut responsable à l’intelligence économique, «l’Afrique de demain ne sera pas la Chine d’aujourd’hui». D’une part, les taux de natalité des pays africains sont beaucoup plus élevés, et d’autre part, parallèlement à cette situation économique prometteuse, le continent est confronté à des problèmes de gouvernance étatique et à une poussée migratoire en pleine expansion.
Alain Juillet interroge également les relations avec les anciennes puissances coloniales. Il affirme qu’elles ont favorisé la corruption sur le continent «en encourageant le maintien au pouvoir de politiciens de plus en plus âgés pour assurer la stabilité des pays et des sous-régions». Par ailleurs, «les anciennes puissances coloniales ont toujours cru que le développement et le progrès débouchaient forcément sur le libéralisme et la démocratie à l’européenne» et «ont eu la prétention de croire que les valeurs, qu’elles défendaient et imposaient par la force dans leurs conquêtes, étaient universelles, alors qu’elles étaient intimement liées à leur culture, leur histoire, et leur système de pensée». 
Alain Juillet pense que les Européens, souvent dans l’ombre de la Chine, doivent continuer de développer leurs relations «en tant que partenaire et ami» au lieu de donner des «leçons inadaptées à la réalité» à ce continent riche d’une population jeune et d’un sol abondant en matières premières.

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix