La Grande Interview : Paul Watson

Suivez RT France surTelegram

Dans la Grande Interview, Katia Pecnik reçoit Paul Watson, fondateur de Sea Shepherd, ONG de conservation de la vie marine.

«Nous n’allons pas sauver la planète, il s’agit de nous sauver nous-mêmes, de nous-mêmes». C’est le message alarmant porté par Paul Watson. Le militant explique qu’en effet «nous avons déjà éliminé 90% de la biomasse de l’océan, nous sommes littéralement en train de vider nos océans et de supprimer les espèces de poissons les unes après les autres». Or, «les océans, et plus précisément, le phytoplancton fournit 70% de l’oxygène dont nous avons besoin».

 

Paul Watson revient sur l’activité de son ONG pour lutter contre cette destruction de la vie marine. Sea Shepherd a été souvent accusée d’être violente et pourtant Paul Waston «ne considère pas ce qu’ils font comme étant radical, nous n’intervenons que contre des criminels, qui pratiquent la pêche illégale pour garantir l’application des lois». Il ajoute que «en réalité, les caméras sont nos armes les plus puissantes». Grâce aux contenus qu’elle a diffusés, l’ONG «a arrêté des centaines d’opérations de pêche illégale» selon le fondateur de Sea Shepherd.

 

Parmi les dizaines de campagne en cours, Paul Watson parle de leur opération en France contre les tueries de dauphins dans le Golfe de Gascogne, qui, selon lui, constituent «le massacre le plus large dans le monde, pire que celui des îles Féroé». Il considère que «Sea Shepherd France a fait un travail incroyable en dénonçant cette activité illégale».

 

Enfin, le fondateur de Sea Shepherd dénonce «le manque de motivation politique et économique des États». Il accuse également les politiciens qui «s’écrasent devant les lobbies de la pêche». Mais, il conclut par un message d’espoir : «nous avons appris que trois vertus peuvent changer le monde : l’imagination, la passion et le courage».

 

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix