L'ECHIQUIER MONDIAL. Cryptos : les États veulent leur part du gâteau !

Suivez RT France surTelegram

Peu connues du grand public il y a quelques années, les cryptomonnaies étendent leur influence sur le marché financier et risquent de se transformer en un outil géopolitique. Comment cet argent virtuel s'impose-t-il sur l’échiquier mondial ?

En moins d'une décennie, les cryptomonnaies sont passées d'un exotisme réservé aux geeks au statut d'incontournables des marchés financiers mondiaux. Bien plus qu’un outil de paiement virtuel, elles permettent aujourd’hui à plusieurs pays d’attirer des investissements ou de réduire les frais de commission sur les transactions internationales. Ainsi, c'est pour ces raisons que le Salvador a attribué au Bitcoin un statut officiel, le premier au monde. Pour l’Iran, le Venezuela ou la Corée du Nord, les cryptos sont devenus un moyen opportun de contourner les sanctions. Certains pays voient au contraire avec scepticisme l’utilisation croissante des cryptomonnaies et œuvrent à établir un cadre juridique pour réguler ce jeune marché. Parallèlement, de nombreux projets de monnaies numériques nationales voient le jour : les Etats-Unis, l'UE, la Russie, le Japon, la Corée du Sud mènent tous des travaux dans ce sens. La Chine prévoit le lancement de son e-yuan dès 2022.

Quelle est la différence entre une cryptomonnaie et une monnaie numérique nationale ? Quel est l’enjeu géopolitique des cryptomonnaies ? Comment les différents pays cherchent-ils à les réguler et y arrivent-ils ? Pour répondre à ces questions, Oleg Shommer invite Philippe Herlin, économiste, docteur en économie du CNAM.

L'ECHIQUIER MONDIAL. Asie centrale : vers une « guerre de l’eau » ?

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix