L'ECHIQUIER MONDIAL. Lutte contre la drogue : une guerre de cent ans

Suivez RT France surTelegram

Ce commerce illégal mais lucratif ne cesse de croître malgré les efforts internationaux et se retrouve parfois au centre de la lutte géopolitique. Comment la guerre contre le trafic de drogue impacte-t-elle les relations internationales ?

Nouvelle offensive diplomatique américaine contre le Venezuela : Donald Trump accuse le président du pays, Nicolás Maduro, d'être impliqué dans le trafic de drogue aux Etats-Unis et lance une véritable opération militaire à proximité des côtes du Venezuela. Pourtant, selon l’ONU, ce n’est pas ce pays qui est le plus grand producteur de drogue sur le continent mais la Colombie, allié traditionnel américain. Plus de 90 % de tous les stupéfiants qui entrent aux Etats-Unis proviendraient de la Colombie, et cela malgré l’aide financière et militaire que les Etats-Unis lui prêtent pour combattre ce fléau depuis une vingtaine d’années. Pourtant, le résultat s’avère quasi nul puisque le trafic continue à prospérer.

Tout comme au Mexique, d’ailleurs, qui bénéficie aussi d'un soutien des Etats-Unis. En Afghanistan, la production d’opium a doublé pendant la présence américaine. En effet, des tendances négatives se dessinent dans toutes les régions du monde : l’offre et la demande de substances psychoactives sont globalement en hausse. La situation sème l’inquiétude à l’ONU qui appelle à un changement d’approche dans la lutte contre le trafic de drogue.

Alors comment ce marché illicite se développe-t-il ? Pourquoi prospère-t-il toujours malgré cent ans d’efforts internationaux ? Verra-t-on un jour le démantèlement des réseaux mondiaux de narcotrafic ? Pour répondre à ces questions, Oleg Shommer reçoit Xavier Raufer, criminologue, directeur d’études au Pôle Sécurité-Défense du CNAM.

L'ECHIQUIER MONDIAL : tous les épisodes

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix