L'ECHIQUIER MONDIAL. « Deal du siècle » : plan de paix en Trump-l’œil ?

Suivez RT France surTelegram

Cette initiative ambitieuse du président américain est censée régler l'éternel conflit israélo-palestinien. Or, pour être mise en œuvre, elle devra encore obtenir l’accord des Palestiniens et surmonter le scepticisme de la communauté internationale.

Après un suspense de plus de trois ans, Donald Trump dévoile fin janvier 2020 la totalité de son plan de paix très attendu pour le Moyen-Orient. Son objectif apparait comme plus qu’optimiste : il veut mettre fin au conflit israélo-palestinien qui ne cesse de se prolonger. Pour cela, l’accord prévoit la création de l’Etat de Palestine qu’Israël s’engagerait à reconnaître. Cependant, les Palestiniens devraient faire un certain nombre de concessions à Israёl : accepter l’annexion de la vallée du Jourdain, se désarmer complètement ou encore reconnaître Jérusalem comme capitale israélienne indivisible. Les Palestiniens, quant à eux, auraient leur propre capitale dans la banlieue de Jérusalem-Est, au-delà du mur de sécurité. En cas de signature de l’accord, les Américains promettent des investissements colossaux dans l’économie de la Palestine. Un compromis que le Premier ministre israélien considère comme la solution idéale.

L’Autorité palestinienne, elle, ne veut même pas en entendre parler et crie à la violation flagrante du droit international. Une position partagée également par l’Iran et la Turquie qui se placent en chefs de file dans la défense des intérêts des Palestiniens. Le monde arabe, lui, semble être divisé. La Jordanie aussi rejette fermement le deal ;de l'autre côté, l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, l’Egypte saluent le plan de Trump et le considèrent comme « digne d'être examiné » sans pour autant abandonner complètement la cause palestinienne.

Pourquoi cette divergence de positions ? Comment les poids lourds géopolitiques réagissent-ils à l’accord de Trump ? Enfin, quel impact pourrait-il avoir sur les élections législatives israéliennes prévues pour mars 2020 ? Pour répondre à ces questions, Oleg Shommer reçoit Gérard Chaliand, écrivain et spécialiste des relations internationales.

L'ECHIQUIER MONDIAL. Guinée : une dérive autoritaire d’Alpha Condé ?

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix