C'EST CASH ! - Les épargnants vont-ils devoir régler la facture de l'épidémie ?

Suivez RT France surTelegram

Cette semaine dans C'est Cash, Estelle Farge et Olivier Delamarche s'intéressent à une hypothétique taxe de l’épargne pour régler la facture de la crise sanitaire.

Le coronavirus et la crise économique qu'il engendre va laisser derrière lui une facture salée. L’OCDE parle de 7000 milliards de dollars de PIB en moins à l’économie mondiale d’ici fin 2021.L’endettement concerne tous les pays et la France n'est pas en reste puisque la dette publique représente aujourd'hui 114% du PIB. Pourtant, le gouvernement se veut rassurant en affirmant ne pas prévoir d’augmentation des impôts et compter sur un rebond économique. Toutefois, près de 55 milliards d’euros sont venus garnir les dépôts bancaires des Français durant le confinement. Une somme rondelette qui pourrait attirer l’œil de Bercy.

Une taxe sur l’épargne est-elle envisageable ? Sous quelle forme ? Sinon, de quelles autres solutions pourrait disposer le gouvernement ?

Pour en parler, C'est Cash reçoit Virginie Pradel, fiscaliste et présidente de l’Institut de recherche fiscale et économique Vauban.

Tiroir Cash
Votre épargne pour payer la facture du coronavirus ?

Découvrir plus de programmes

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix