Une nouvelle photo des tueurs présumés de Boris Nemtsov prenant la fuite en voiture

Boris Nemtsov Source: RIA NOVOSTI
Boris Nemtsov

Les médias russes ont diffusé une nouvelle photo des tueurs présumés de l’opposant au Kremlin Boris Nemtsov. Sur cette image, les suspects se trouvent dans la voiture avec laquelle ils auraient quitté le lieu du crime.

La photo publiée par le journal russe Moskovsky Komsomolets (MK) montre deux hommes, dont l’un serait le principal suspect Zaour Dadaev, assis dans une automobile ZAZ Chance. Les tueurs ont utilisé cette voiture le 27 février, jour de l’assassinat de . Selon le journal, la photo a été prise quelques jours avant l’assassinat.

La voiture aurait été achetée en septembre 2014 dans la région de Moscou. Elle a été repérée près de la maison de Nemtsov au centre-ville de Moscou en automne, selon MK.

Le jour du meurtre, Nemtsov aurait été suivi par les tueurs. La télévision LifeNews a annoncé que les tueurs avaient changé trois fois de voiture pendant la journée. Le soir du 27 février, l’ex-vice Premier ministre de Boris Eltsine a donné une interview à la radio Echo Moskvy et a été suivi à partir de ce moment jusqu’au lieu du crime.

Le tribunal moscovite de Basmanny s’est prononcé la semaine dernière sur la culpabilité de plusieurs personnes, deux d’entre elles, Zaour Dadaev et Anzor Goubachev ont été inculpées pour le meurtre de Boris Nemtsov. Dadayev aurait même confirmé avoir organisé le crime pour se venger des «commentaires négatifs sur les musulmans et ».

Dadaev «a appris que Boris Nemtsov s’est laissé aller à faire des commentaires négatifs sur les musulmans russes, le prophète Mahomet et l’islam», a confié une source judiciaire à l’agence d’information Rosbalt. «En effet, Dadaev a reconnu avoir organisé le crime», a ajouté cette même source. Mais l’intéressé s’est rétracté peu après. Trois autres personnes sont également suspectées, également d’origine caucasienne, sont également suspectées d’avoir participé à l’assassinat de Boris Nemtsov.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales