« Risque sanitaire » : l’Everest est devenue la plus haute poubelle du monde (VIDEO)

Les détritus abandonnés par les alpinistes qui s’accumulent sur l’Everest commencent à poser problème, un risque sanitaire et de pollution menace désormais le plus haut sommet du monde, selon les autorités népalaises.

Chaque fois que revient la saison des expéditions, plus de 700 alpinistes et guides passent presque deux mois sur les pentes vertigineuses de l’Everest [la plus haute montagne du monde à 8 848 mètres d’altitude] et y laissent tous leurs déchets et déjections, a déclaré le chef de l'Association népalaise d'Alpinisme, Ang Tshering.

Les alpinistes devraient recevoir pour instruction d’éliminer correctement leurs déchets pour préserver la propreté de la montagne.

Pendant la saison, qui est ouverte de mars à mai, des centaines d’alpinistes gravissent les pentes de l’Everest et logent dans quatre camps, entre le camp de base à 5 300 mètres et le sommet. Les camps proposent des approvisionnements et des outils indispensables, mais pas de toilettes.

Certains alpinistes utilisent des sacs de toilette de voyage mais la majorité «creuse des trous dans la neige et y laisse ses déjections», a déploré Ang Tshering. Et ces déchets s’accumulent autour des camps au fil des années, a-t-il ajouté.

Dawa Steven Sherpa qui emmène des expéditions sur l’Everest depuis sept ans, a souligné que ce problème constituait «un risque sanitaire auquel il faut remédier».

Les autorités népalaises n’ont pas de plan d’action pour faire face à ce problème, mais cette année, une mission de surveillance des déchets débarque sur la montagne la plus élevée du monde, a déclaré Puspa Raj Katuwal, le chef du département de l’Alpinisme du gouvernement.

L’année dernière, de nouvelles lois ont contraint les alpinistes à ramener 8 kilogrammes d’ordures depuis la montagne, ce qui représente la quantité moyenne de déchets pour une personne lors d’une expédition. Les alpinistes doivent en outre verser une caution de 3 600 euros qui n’est pas remboursée si la règle n’est pas respectée.

Plus de 4 000 alpinistes ont conquis l'Everest depuis 1953 et des centaines sont morts au cours de nombreuses expéditions. La dernière saison a été interrompue après la mort de 16 guides, fauchés par une avalanche.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales