«Non à l’antisémitisme» : chaîne musulmane de paix autour d’une synagogue d'Oslo

La chaîne musulmane de paix © Hakon Mosvold Larsen/NTB ScanpixSource: Reuters
La chaîne musulmane de paix

Des musulmans d’Oslo ont formé une chaîne humaine autour de la principale synagogue de la capitale norvégienne, scandant «non à antisémitisme, non à l’islamophobie».

Plus de 1 000 personnes ont pris part à la manifestation pour exprimer leur solidarité avec les juifs une semaine après l’attaque mortelle de la synagogue de Copenhague.

Les musulmans de , parmi lesquels beaucoup de jeunes femmes, ont formé ce qu’ils ont appelé un cercle de paix alors qu’une petite congrégation juive sortait de la synagogue après les prières du Shabbat samedi.

Le message des musulmans aux juifs de Norvège était simple : chagrin et solidarité avec les victimes d’une violence antisémite qui semble décoller en Europe à la suite des attentats de janvier en  et des attaques de février à Copenhague.

«On est plus nombreux à vouloir la paix qu’à vouloir la guerre», un organisateur a galvanisé la foule. «Il y a de l’espoir pour l’humanité, pour la paix et pour l’amour malgré les distinctions de religion et de culture».

Un esprit de solidarité a soufflé à Oslo alors que le rabbin en chef de Norvège accomplissait en plein air le rituel traditionnel du Shabbat.
«C’est un fait unique que des musulmans s’opposent aussi fermement à l’antisémitisme et cela nous donne de l’espoir…En particulier parce que c’est un mouvement de base des jeunes musulmans», a dit Ervin Kohn, leader de la communauté juive en Norvège.

Par acquis de conscience, les autorités ont tout de même assuré une forte présence policière et disposé des tireurs d’élite autour du bâtiment.

«C’était calme comme prévu. Nous n’avions aucune raison d'attendre des problèmes, mais nous y étions préparés», a expliqué le commissaire de police Steiner Hausvik, ajoutant que 1 300 personnes ont participé à la veille pacifique.

La série d’attaques inquiétantes contre la minorité juive en Europe a encouragé le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou à multiplier ses appels aux juifs européens à émigrer en Israël pour se mettre à l’abri du danger.

La population juive d’Europe a diminué de manière constante au cours de sept décennies qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale. Sur 3,2 millions de juifs peuplant l’Europe en 1960, il n’en restait qu’1,4 million en 2010, soit à peu près 0,2 % de la population européenne (données du think-tank américain Pew Research Center).

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales