Les partis anti-OTAN s’imposent au Parlement finlandais

Le parti d'opposition Le Centre remporte les législatives finlandaises© Lehtikuva LehtikuvaSource: Reuters
Le parti d'opposition Le Centre remporte les législatives finlandaises

Alexander Stubb, le Premier ministre finlandais a reconnu la victoire du parti du Centre lors des élections législatives finlandaises du 19 avril. Avec 21,5% des voix, il décroche 49 des 200 sièges à pourvoir.

Reste maintenant au parti du Centre à former une nouvelle coalition pour pouvoir gouverner. «Ce résultat permet plusieurs combinaisons de coalitions possibles», a expliqué aux journalistes Juha Sipila, son président.

Le parti du Centre a des alliés parmi lesquels il peut choisir. Il y a le parti des Vrais Finlandais qui sont arrivés en 3ème position, avec 17,6% des voix, il obtient ainsi 38 sièges. Ces deux partis sont contre l’adhésion de la Finlande à l’OTAN et veulent plus d'indépendance pour leur pays vis-à-vis de l’UE.

Parmi les alliés potentiels, on trouve également le parti social-démocrate qui a réalisé un score de 16,5% des voix, ce qui lui confère 34 sièges. Lui aussi s’oppose notamment à un rapprochement avec l’OTAN.

Le parti de la Coalition nationale du Premier ministre finlandais Alexander Stubb, désormais dans l’opposition, est arrivé en deuxième position avec 18,2% des suffrages. Avec désormais 38 sièges, le parti de la Coalition nationale est le seul des quatre premier partis de ces élections à se prononcer en faveur d’une adhésion à l’OTAN et du resserrement des liens avec l’UE.

Quant aux autres partis, qu’il s’agisse des Verts, du parti populaire suédois de Finlande, ou du parti démocrate-chrétien, aucun d’entre eux n’a recueilli plus de 8% des suffrages exprimés.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales