Le traité de libre-échange entre l’UE et les USA suscite des manifestations dans les deux ensembles

Une manifestation contre le TTIP à Bruxelles© Eric Vidal Source: Reuters
Une manifestation contre le TTIP à Bruxelles

Des manifestations contre le TTIP (Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement) ont eu lieu à travers l’Europe et les Etats-Unis. Environ 2 000 personnes ont manifesté à Bruxelles le 18 avril contre le traité de libre-échange.

A Bruxelles, la manifestation n’a pas rassemblé que de simples citoyens. Des membres de partis politiques de gauche, issus de Podemos (Espagne), Die Linke (Allemagne), Syriza (Grèce), ainsi que de plusieurs organisations internationales et syndicales ou encore l’organisation écologiste Greenpeace.

Le traité de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis est négocié à huis clos, le 9ème round doit commencer lundi à Washington. Le but de cet accord est de lever les barrières douanières et réglementaires entre les deux ensembles économiques pour ouvrir le marché européen aux entreprises américaines, et inversément. Cela devrait, d’après ses adeptes, faciliter et stimuler le commerce entre les deux continents.

Mais les manifestants voient dans le TTIP une menace pour les petites et moyennes entreprises ou pour les Européens eux-mêmes. Ils estiment en effet que ce traité de libre-échange favoriserait avant tout les grosses multinationales anglo-saxonnes. «Nous craignons que ce traité de libre-échange amène une diminution de la politique sociale en Belgique et en Europe de manière générale», a fait savoir une manifestante, rapporte le site internet RTBF.be.

Les protestataires croient que le TTIP représente également une menace pour les droits des travailleurs, la protection des consommateurs, la sécurité alimentaire et l’environnement car il pourrait entraîner un afflux d’aliments génétiquement modifiés et la privatisation des services publics. «Les entreprises privées acquièrent à travers ce traité un pouvoir disproportionné», a également expliqué Christine Mahy, du Réseau wallon de lutte contre la pauvreté, sur le site RTF.be.

Les manifestants n’ont pas seulement battu le pavé à Bruxelles, mais aussi dans d’autres grandes villes européennes et américaines. Des foules nombreuses se sont rassemblées à Londres, Munich, Berlin, Madrid, New-York et San Francisco.

Preuve que ces négociations suscitent nombre d’interrogations, pas moins de 898 amendements ont été déposés par une commission du parlement européen sur un projet de résolution visant à faire le point sur les progrès réalisés dans le cadre des négociations avec les Etats-Unis sur le TTIP.

Le TTIP doit être finalisé d’ici 2016. Cet accord de libre-échange deviendra la plus importante entente globale de ce genre et s’étendra sur un marché de plus de 800 millions de personnes. Ses partisans prédisent une augmentation de 100 milliards de dollars par an du commerce entre l’Europe et les Etats-Unis.

 

 

 

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales