Oles Bouzina, présentateur ukrainien, connu pour sa critique envers Kiev, a été abattu

Capture d'écran d'un article de RIA NOVOSTI
Capture d'écran d'un article de RIA NOVOSTI

Oles Bouzina, présentateur à la télévision ukrainienne, connu pour ses déclarations provocatrices sur l’Ukraine, a été abattu à Kiev. L’assassinat de l’écrivain d’opposition a eu lieu près de chez lui. Ses assassins se sont enfuis en voiture.

«On vient de tuer Oles Bouzina… dans la cour près de sa maison. Tout le monde a entendu les coups de feu», a écrit Anna Demid, adjointe au président du parti «Secteur droit» sur sa page Facebook.

Тільки що застрелили Олеся Бузину... Прямо в подвір'ї біля будинку. Вистріли чули всі

Posted by Anna Demid on 16 Апрель 2015 г.

L’information de sa mort a été confirmée par la secrétaire de presse de la police ukrainienne Yulia Moustash. D’après des témoignages, le journaliste aurait été tué par deux inconnus masqués depuis une voiture. Une opération spéciale de police visant à interpeller l'auteur présumé de l'assassinat est en cours, sous l’égide du ministre de l'Intérieur Vassili Paskal.

Anton Herachenko, conseiller auprès du ministre ukrainien de l'Intérieur a précisé sur sa page Facebook que le journaliste a été abattu par balle depuis une Ford Focus bleu foncé. «Le numéro de la plaque d'immatriculation de la voiture  lituanien ou biélorusse».

Il a aussi ajouté que cet «accident» est lié au meurtre d’Oleg Kalashnikov, militant actif contre Maïdan ainsi que d’autres témoins gênants pour le pouvoir en place.

En savoir plus : Une série de meurtres et de «suicides étranges» en Ukraine

Le président russe, à son tour, a déjà fait un commentaire à ce sujet au cours de sa session annuelle de questions-réponses. D’après Vladimir Poutine, ce meurtre ne représente qu’un simple assassinat  politique.

Oles Bouzina est un journaliste d’opposition, écrivain et présentateur à la télévision ukrainienne, connu pour ses déclarations contre le gouvernement de Porochenko dans les médias et pour les scandales publics liés à ses prises de positions. Il s’est prononcé pour la fédéralisation de l’Ukraine et le bilinguisme de la culture ukrainienne. 

Au milieu du mois de mars Oles a quitté son poste de rédacteur en chef du journal Segodnya qu’il occupait depuis janvier 2015. D’après le journaliste, sa démission a été liée à la censure qu’il a dû observer, au fait qu’il ne pouvait choisir ses collaborateurs et à l’interdiction de communiquer avec la presse.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales