La diabolisation de la Russie au cœur de la stratégie de l’OTAN

Les drapeaux des Etats-Unis, de l'OTAN et de la Grande-Bretagne Source: Reuters
Les drapeaux des Etats-Unis, de l'OTAN et de la Grande-Bretagne

Selon des documents récemment mis au jour, l’OTAN a élaboré une campagne de propagande massive de diabolisation de la Russie pour opposer les régions agitées de l’est de l’Ukraine à la Russie et pour diminuer l’influence russe sur ce territoire.

En avril, le site web nommé Drakulablog a mis en ligne certains documents probablement authentiques émis par le Département du développement international britannique et les Centres d’excellence de l’OTAN, qui expliquent la stratégie de l’OTAN de diminution de l’influence russe dans une Ukraine déchirée par la guerre, ainsi qu’en Géorgie et en Moldavie.

Le Département britannique a échafaudé un plan pour modifier «la perception stéréotypée de la situation dans les régions en conflit» et a conseillé de créer un ressentiment envers la Russie par le lancement d’une grande campagne médiatique qui avait pour but de «remplir le vide d’information dans les régions de l’est et du sud de l’Ukraine par le soutien de partenaires médiatiques régionaux».

A son tour, le document des Centres d’excellence de l’OTAN note que le manque «d’histoires réussies» et de résultats tangibles de l’opération militaire de Kiev dans l’est du pays est un défi majeur pour le United States Strategic Command (STRATCOM).

Donbass© Dan Levy Source: RIA NOVOSTI
Donbass

Les documents suggèrent aussi la création et la promotion d’une nouvelle élite régionale et, en même temps, le discrédit de la politique russe en Ukraine par «la démonstration de la responsabilité du régime de Vladimir Poutine de toutes les difficultés du peuple du Donbass» et par «la démonstration des intérêts personnels des cercles dirigeants proches de Poutine dans la déstabilisation de l’Ukraine».

Les objectifs du Département du développement international britannique coïncident avec ceux de l’OTAN dont le but principal est de renforcer la position du bloc dans les pays comme l’Ukraine, la Géorgie et la Moldavie. Les Centres d’excellence de l’OTAN planifient de le faire par l’admission d’étudiants de ces pays aux programmes de l’entraînement de STRATCOM.

L’Occident a accusé la Russie d’alimenter le conflit par la fourniture d’aide militaire aux milices des Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk. Pourtant, Moscou a démenti ces déclarations et a, à son tour, accusé les puissances occidentales de soutenir les nouvelles autorités à Kiev issues du coup d’Etat de février 2014 et de lancer une attaque contre les forces antigouvernementales de l’est du pays.  

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales